L’investissement locatif pour tous et simplement !

 

Investir dans la pierre est l’un des moyens les plus accessible pour développer son patrimoine et protéger sa famille, avoir des revenus complémentaires (préparer sa retraite, travailler moins…) et diminuer ses impôts grâce aux différentes mesures fiscales en vigueur.

Et tout ceci en tenant compte de votre situation personnelle et patrimoniale, vos revenus de travail et vos revenus fonciers existants et votre imposition.

Nous définissons la bonne stratégie en terme de mesure fiscale adaptée, neuf ou ancien, sur montant et durée de l’investissement et/ ou du montant et durée du financement, l’emplacement/prix/rentabilité et la gestion locative.

Différents dispositifs fiscaux en vigueur

 

Le Déficit foncier n’est pas une mesure fiscale à proprement dit.

Cela concerne l’acquisition d’un bien dans le cadre du régime commun et de la réalisation de travaux qui provoquera un déficit foncier imputable sur les revenus fonciers existants et sur le revenu global à hauteur de 10700€ la première année.

Le surplus de déficit foncier est imputable sur les futurs revenus fonciers jusqu’à 10 ans.

Il n’y a pas de plafond d’investissement et nous sommes hors plafonnement des 10 000€.